1962 : Génération yéyé

hebergeur d'image
Cette année là ,

Cette année là,
je chantais pour la première fois,
le public ne me connaissait pas,
quelle année, cette année là.

Cette année là,
le rock'n'roll venait d'ouvrir ses ailes,
et dans mon coin,
je chantais belles, belles, belles,
et le public aimait ça.

Déjà,
les Beatles étaient quatre garçons dans le vent,
2912_1-beatles 
et moi,
ma chanson disait marche tout droit !
 
Cette année là,
quelle joie d'être l'idole des jeunes,
pour des fans qui cassaient les fauteuils,
plus j'y pense et moins j'oublie..
J'ai découvert mon premier,
mon dernier amour,
le seul, le grand, l'unique,
et pour toujours le public.
Cette année là,
dans le ciel passait une musique,
 un oiseau qu'on appelait Spoutnik
spoutnik 
Quelle année, cette année là.
C'est là,
 qu'on a dit adieu à Marilyn au coeur d'or,
marilyn_monroe_psychiatrie

Tandis,
que West Side battait tous les records!
wss_wall
Cette année là,
les guitares, tiraient sur les violons,
on croyait qu'une révolution,
arrivait cette année là.

C'était hier, mais aujourd'hui, rien a changé,
C'est le même métier, qui ce soir recommence encore.
C'était l'année 62 ...
grm43iit[1]grm43iit[1]

Chanson

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. claudielapicardie (site web) 30/10/2010

Ca me faire rire quand je lis ton billet, je viens de changer de voiture et comme mon auto-radio à un port USB je viens d'extraire la muqiue de pleins de vieux CD pour mettre dessus et en particulier du Claude François et beaucoup de Michel Delpech, de quoi faire des longs trajets sans jamais changer les CD.
Bisous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×